Etudiants déguerpis de l’USTM : la mise au point du rectorat

Publié le Par Gabon Matin - Mis à jour :

Suite à la diffusion d’images d’étudiants dormant à la belle étoile, le rectorat de l’Université des sciences et techniques de Masuku a tenu a livré cette mise au mpoint que vous en intégralité GabonMatin.

Depuis lundi 26 octobre 2022, des images montrant des étudiants allongés sur des matelas à l’entrée de l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM) alimentent la toile. Ces étudiants prétendent être des SDF suite à leur éviction de la résidence universitaire.

Cette situation de crise et de désinformation nous impose d’apporter les clarifications suivantes :
1. Par note de service rectoral N°1017/2022/MESRSTTCA/USTM/R du 20 juillet 2022, les activités pédagogiques ont été suspendues le vendredi 05 août 2022 pour une reprise le lundi 19 septembre 2022, reprise conditionnée par le niveau d’avancement des travaux de réhabilitation aussi bien des blocs pédagogiques, administratifs que des résidences universitaires.
2. Cependant, à la rentrée administrative, l’état d’avancement des travaux (toits décapés et étanchéité non refaite sur les blocs pédagogiques et résidences universitaires) ne permettait ni l’accueil des étudiants en cité universitaire ni la reprise des activités pédagogiques. La rentrée académique a, par conséquent, été renvoyée au 24 octobre 2022 par note de service N° 1075/2022/MESRSTTCA/USTM/R du 21 septembre 2022).
3. Par ailleurs, par note d’information N° 0164/MESRSTTCA/CNOU/CABDG, le Directeur Général du CNOU portait à la connaissance des étudiants de la fermeture de la cité universitaire le 15 juillet 2022. Cette décision de fermer le campus universitaire pendant les vacances académiques visait entre autres à :- Libérer les bâtiments pour les travaux de réfection ;
 Lutter contre l’insécurité galopante en résidence universitaire (brimades physiques et morales violentes des nouveaux étudiants, trafic de stupéfiants, tapage nocturne, etc.).

Malheureusement, l’Administration du CNOU a fait le constat que certains étudiants n’ont pas quitté la résidence universitaire durant toutes les vacances académiques au mépris des instructions de la Direction générale.

Suite à cet acte d’incivisme, les Agents du CNOU ont mené une opération coup de poing, le vendredi 23 septembre 2022, afin de déguerpir les étudiants récalcitrants. Cette opération a d’ailleurs permis de découvrir une pépinière de cannabis dans l’une des chambres occupées par ces étudiants.

Le lundi 26 septembre 2022, les Administrations de l’USTM et du CNOU ont été surprises de constater la présence des étudiants allongés à l’entrée de l’Université sur les matelas appartenant au CNOU alors même que le Gouvernement de la République s’attèle actuellement à réunir les conditions d’une reprise sereine des activités académique à l’USTM. 

Pr Crépin ELLA MISSANG
Recteur de l’USTM

à lire aussi

Coronavirus au Gabon : point journalier du 3 avril 2022
COVID-19 Coronavirus au Gabon : point journalier du 3 avril 2022
COVID-19 Coronavirus au Gabon : point journalier du 10 février 2022
Nouvelles nominations au sein de la Garde républicaine du Gabon
Nominations Nouvelles nominations au sein de la Garde républicaine du Gabon
COVID-19 Coronavirus au Gabon : point journalier du 3 mars 2022