Afrocan 2023 : De retour à Libreville, que retenir de la participation gabonaise ?

Publié le Par Daniel Dematsatsa - Mis à jour :

Après sa participation du 9 au 12 juillet 2023 à Luanda (Angola) à l’Afrocan 2023, cette compétition continentale exclusivement ouverte aux joueurs locaux, que retenir de cette nouvelle sortie des Panthères du Gabon à l’international ?

DE L’ANNONCE A LA PARTICIPATION

L’aventure commence à Yaoundé lors des éliminatoires de la Zone 4. Puis, a il fallu plusieurs mois à la partie gabonaise pour être notifiée (moins d’un mois) de sa qualification in extrémis (meilleure deuxième des éliminatoires) à la phase finale de l’Afrocan tenue dans la capitale angolaise, Luanda du 8 au 16 juillet 2023.

C’est donc, le 7 juillet dernier que la délégation gabonaise conduite par le président de le Fédération gabonaise de basketball (Fegabab), Willy Conrad Asseko a foulé le sol angolais pour sa première participation à cette compétition dédiée aux joueurs évoluant sur le continent.

Sur cet aspect participatif, le mérite d’être présent à ce deuxième rendez-vous des 12 meilleures nations africaines de la balle orange revient au président fédéral, qui a osé et cru à ce projet ponctuel de sa mandature qui a aussi pour credo le repositionnement du Gabon sur la scène africaine.

De retour dans la capitale gabonaise depuis ce 18 juillet 2023, sans risque de nous tromper, nous pouvons conclure que le coup de la Fegabab est une réussite sur ce pan, car elle rattrape son retard. Une participation en deux éditions. Nous espérons que la prochaine équipe fédérale continuera sur la même lancée et pourquoi pas abriter la phase finale de ce tournoi à Libreville.

PERFORMANCE ET OBJECTIF

Sur trois rencontres livrées dans cette compétition, les poulains de Wilfried Dongo sortent avec une seule victoire (66-63) obtenue le 10 juillet 2023 face au Kenya qui finit à la 6e place au classement général. Bien avant les fauves de l’Ogooué ont essuyé un revers (66 à 52 points) devant les Eléphants de la Côte d’Ivoire (2e au classement final) à l’entame de la compétition, le 9 juillet 2023 à l’aréna Do Likambo de Luanda. L’équipe gabonaise est malheureusement sortie dès la première phase du tournoi au tour des éliminatoires devant la formation nigériane (8e au classement général) avec 16 points d’écart sur le score final 55 points à 71, le 12 juillet.

En résumé les Panthères du Gabon ont eu droit à 3 matchs soldés par 1 victoire et 2 défaites pour un total de 173 points marqués contre 200 encaissés. Des résultats synonymes d’une déchéance malgré les bonnes volontés du guerrier Lerry Rostand Essono Mve et ses coéquipiers. Le Gabon finit à la récompense de fair-play, occupant la neuvième place du classement définitif de l’Afrocan qui comptait 12 nations participantes.

Mais selon les voix autorisées fédérales à l’instar du directeur technique national, Jean-Christophe Oniane Allogo, « c’est une satisfaction. L’objectif a été atteint dans aventure angolaise » avant la prochaine expédition à Accra en Angola.

De quel objectif parle-t-il ? Celui de participer uniquement sans passer des paliers ou une toute autre ? Réponse dans quelques jours au cours de la prochaine conférence de presse qu’animera Jean-Christophe Oniane Allogo.

à lire aussi

Élite Academy, vainqueur de la première édition du Baby Winner 2022 de Libreville
Taekwondo Élite Academy, vainqueur de la première édition du Baby Winner 2022 de Libreville
National Foot 1 : Plus que 6 clubs en lice pour le titre de champion 2022 du Gabon
Première division National Foot 1 : Plus que 6 clubs en lice pour le titre de champion 2022 du Gabon
Raymond Bernard Bivigou, unique candidat pour un second mandat à la Fégavolley
Vie des fédérations Raymond Bernard Bivigou, unique candidat pour un second mandat à la Fégavolley
Décès brutal de l’ancien international gabonais de volleyball Cyr Nguema Nvono
Nécrologie : Décès brutal de l’ancien international gabonais de volleyball Cyr Nguema Nvono