Burkina Faso : un habitant sur cinq a besoin d’aide humanitaire

Publié le Par Gabon Matin - Mis à jour :

La situation humanitaire au Burkina Faso est plus préoccupante que jamais cette année, ont alerté mardi les agences humanitaires de l’ONU qui ont lancé leur Plan de réponse humanitaire 2023, avec un financement requis de 877 millions de dollars pour une aide prioritaire.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU ( OCHA ), les besoins des personnes affectées ont augmenté à la fois en termes de gravité et d’échelle géographique par rapport à 2022.

Un Burkinabè sur 5, soit 4,7 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire. Environ une personne sur 10, soit près de deux million de personnes se sont déplacées à l’intérieur du pays à la date du 31 décembre 2022.

« La situation humanitaire au Burkina Faso en 2023 est plus préoccupante que jamais. Ce plan est caractérisé par une priorisation très stricte, ciblant 3,1 millions de femmes, hommes, et enfants qui éprouvent des besoins aigus et urgents  », a déclaré dans un communiqué Abdouraouf Gnon-Kondé, Coordonnateur humanitaire par intérim de l’ONU au Burkina Faso.

Près de 90.000 personnes sont en situation de catastrophe

Près de 90.000 personnes se trouvent dans des conditions classées au niveau 5 « catastrophe » selon le cadre intersectoriel d’évaluation des besoins. Selon OCHA, c’est la première fois depuis l’utilisation de ce cadre en 2020 que les conditions atteignent « un niveau aussi sérieux  ».

« Rappelons-nous que la moitié de ceux en besoin d’aide humanitaire sont des enfants. Dans le respect des principes humanitaires, notre seul objectif est d’apporter une assistance aux populations civiles les plus vulnérables en fonction de leurs besoins partout où elles se retrouvent  », a ajouté M. Gnon-Kondé.

Au regard des différentes situations de fragilité et des besoins croissants, la communauté humanitaire a décidé de prioriser ses interventions en 2023. Les agences ciblent 3,1 millions de personnes qui éprouvent « des besoins aigus et urgents dans 127 communes », surtout les personnes qui vivent dans des zones difficiles d’accès.

Sur le terrain, la crise sécuritaire favorise une réduction continue de l’accès humanitaire. Les affrontements entre les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les groupes armés, les incursions des individus armés et l’instauration des zones d’intérêt militaire impactent considérablement l’accès des humanitaires aux populations et l’accès de ces dernières aux services de base.

Le défi de l’accès

Cette situation cause une augmentation du nombre de déplacés internes et l’isolement de nouvelles localités dans les régions du Sahel, du Centre-Nord, de l’Est, du Nord et de la Boucle du Mouhoun. Au moins 60 incidents sécuritaires ont directement affecté des humanitaires au Burkina Faso en 2022.

Selon OCHA, cette tendance constatée depuis 2021 risque de se poursuivre et aura des effets directs sur l’accès humanitaire en 2023.

Pourtant en dépit des grandes difficultés liées à l’accès humanitaire et les contraintes financières, la communauté humanitaire a pu apporter son aide à plus de 2,2 millions de personnes en 2022, avec 338 millions de dollars en financements pour des activités de réponse humanitaire à travers le PRP 2022.

En 2023 pour la première fois, le gouvernement a développé un plan de réponse humanitaire national. Le Plan de réponse humanitaire 2023 est complémentaire à ce plan national, et une coordination continue entre les autorités et la communauté humanitaire, pour une fourniture efficace et efficiente de l’aide humanitaire au Burkina Faso.

à lire aussi

RDC : Une paix durable exige un règlement politique des causes profondes du conflit, plaide l’ONU
Crise RDC : Une paix durable exige un règlement politique des causes profondes du conflit, plaide l’ONU
Tournée sous-régionale : le président de la transition reçu par son homologue camerounais
Visite Tournée sous-régionale : le président de la transition reçu par son homologue camerounais
Le Congo va vacciner plus de 4 millions de personnes contre la fièvre jaune
vaccination Le Congo va vacciner plus de 4 millions de personnes contre la fièvre jaune
Turquie : Un avion d’entraînement s’écrase entre des habitations
Accident Turquie : Un avion d’entraînement s’écrase entre des habitations