De quoi le peuple gabonais a-t-il besoin ?

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Avant de parler de changement le prochain quinquennat doit être consacré à la réponse des besoins des gabonais. Il n’est donc pas inutile de rappeler que les gabonais comme tous les peuples du monde ont des besoins variés auxquels il faut répondre en fonction de nombreux facteurs tels que la culture, l’histoire, l’économie, la politique et le contexte social du pays.

Cependant, il existe des besoins de base qui sont universels et qui sont considérés comme des droits fondamentaux pour tous les êtres humains. 
Parmi ces besoins essentiels on peut citer :
L’accès à la nourriture, à l’eau potable et à un logement décent.
L’accès à des soins de santé adéquats et à une éducation de qualité.
La liberté d’expression, de pensée et de religion, ainsi que le droit de participer à des élections libres et équitables.
La sécurité personnelle et la protection contre la violence et la discrimination.
Les opportunités économiques et de travail équitables, y compris la protection contre l’exploitation et les abus.
L’accès à des infrastructures de base telles que des routes, des ponts et des systèmes de transport en commun.
La protection de l’environnement et le développement durable.
L’accès à la culture, à la créativité et aux arts.
Le respect de la diversité culturelle, ethnique et religieuse.
Etc.
Ces besoins fondamentaux peuvent varier en fonction des circonstances spécifiques de chaque province, mais ils doivent être considérés comme des droits humains de base qui doivent être respectés et protégés pour assurer le bien-être du peuple gabonais.
Aussi, avant de chercher l’homme providentiel qui va diriger le Gabon de 2023 à 2028, les populations doivent s’accorder sur leurs besoins, et seulement examiner attentivement les propositions qu’on leur presente en réponse à leurs besoins essentiels.
Ne restez donc pas avec vos besoins sans savoir quelles réponses on vous propose. 
Votre avenir en dépend.
Une personne avertie en vaut deux.
À demain.

PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

à lire aussi

Ambitions politiques : la société civile gabonaise au bord de l’implosion
Texto Ambitions politiques : la société civile gabonaise au bord de l’implosion
2 urnes pour les 3 scrutins du 26 août au Gabon : Votre ficelle est trop grosse !
Elections 2023 2 urnes pour les 3 scrutins du 26 août au Gabon : Votre ficelle est trop grosse !
Soyons sincères avec nous-mêmes : le Gabon est-il réellement sur la voie du développement ?
Texto Soyons sincères avec nous-mêmes : le Gabon est-il réellement sur la voie du développement ?
L’Assemblée nationale de la transition n’est pas la Représentation et le Sénat actuel n’a pas de Mandat !
Représentativité L’Assemblée nationale de la transition n’est pas la Représentation et le Sénat actuel n’a pas de Mandat !