France/Zemmour : « C’est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen »

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Silencieux après le premier tour de l’élection présidentielle française, le président du parti Reconquête, Éric Zemmour, qui avait soutenu Marine Le Pen pour le second tour, a regretté, ce dimanche, la défaite de cette dernière.

S’adressant à ses partisans à Paris, le candidat de l’extrême droite a immédiatement mis le cap vers les législatives qui se tiendront au mois de juin. Appelant à l’union « du bloc national en vue des législatives  », il a ainsi répondu favorablement à l’appel de Marine Le Pen.« Nous devons oublier nos querelles, unir nos forces. C’est possible, indispensable. C’est notre devoir" , a-t-il martelé devant ses partisans.

Répétant, une fois de plus, sa volonté de «  bâtir une coalition du camp national », Zemmour s’est aussi adressé aux militants du Rassemblement national mais aussi aux « autres mouvements de la droite et de l’extrême droite ».« Nous serons à la pointe du combat pour lutter pied à pied contre la déconstruction du pays par Emmanuel Macron », a-t-il encore promis.

Malgré son appel à l’union, il s’est tout de même permis d’envoyer une pique à Marine Le Pen.« Hélas, hélas, hélas, c’est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen  », a regretté Zemmour qui a évoqué sa « déception et sa tristesse  » devant le résultat du soir.

Pour Zemmour, ce soir, il s’agit d’une défaite « des amoureux de la France  ». Lors du premier tour, Éric Zemmour avait cumulé un peu plus de 7% des voix, devenant le seul candidat à avoir dépassé les 5% de seuil en dehors d’Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

à lire aussi

Congo : l’opposition contre les concertations avec les autorités avant les législatives
Concertation Congo : l’opposition contre les concertations avec les autorités avant les législatives
Refugiés Guerre en Ukraine : les pays voisins débordés par l’afflux de réfugiés ukrainiens
L’ONU salue la levée record de 14,2 milliards de dollars pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme
Fonds L’ONU salue la levée record de 14,2 milliards de dollars pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme
Le Burundi déclare une épidémie de poliovirus circulant de type 2 (OMS)
Santé Le Burundi déclare une épidémie de poliovirus circulant de type 2 (OMS)