Gabon : 18 villages bientôt pourvus en services de télécommunication pour réduire la fracture numérique

Publié le Par Rédaction GabonSoir - Mis à jour :

Dans une initiative visant à réduire la fracture numérique persistante, les autorités de transition au Gabon ont annoncé un projet d’extension des services de télécommunication dans les zones rurales du pays. Cette décision intervient alors que près de 30% du territoire gabonais reste privé de signal radio et de télévision, ainsi que d’autres services de communication essentiels tels que le téléphone et Internet.

Le Gabon se prépare également pour le Dialogue national, un événement crucial prévu pour le mois d’avril, qui cherche à marquer une transition après 56 ans de gouvernance par la famille Bongo. Conscient de l’importance de la connectivité pour l’inclusion et la participation démocratique, les autorités de transition ont décidé d’agir en sortant 18 villages de l’arrière-pays de ces zones blanches de télécommunication.

Ce projet est mis en œuvre grâce à la création d’un Groupement d’Intérêt Économique (GIE) nommé « Poste Télédiffusion Services Universels », qui vise à étendre la couverture en radio, télévision, téléphone et Internet dans les zones rurales non couvertes. Cette collaboration entre la Poste SA et l’entité Télédiffusion du Gabon (TDG), deux organismes publics, permettra une mise en œuvre efficace et rapide du projet.

Selon les déclarations de la ministre de la Communication et des Médias, Laurence Ndong, le projet cible initialement 18 villages pour une connexion d’urgence dès le mois de mars. Cependant, il est souligné que cet effort initial ne doit pas occulter le besoin continu de connectivité pour d’autres communautés rurales qui ne sont pas encore desservies.

Le GIE s’engage à mutualiser les services et les infrastructures existantes pour garantir une couverture étendue à moindre coût. Ce projet, qui s’inscrit dans une stratégie plus large de réduction de la fracture numérique et médiatique du pays, promet de se poursuivre jusqu’à ce que l’ensemble du territoire national soit couvert.

En définitive, cette initiative démontre l’engagement du Gabon à garantir l’accès équitable aux services de communication pour tous ses citoyens, en particulier dans les régions rurales souvent négligées. En offrant une connectivité accrue, le Gabon espère promouvoir le développement socio-économique et renforcer la participation démocratique à l’approche du Dialogue national.

à lire aussi

Orage violent à Franceville : le gouvernement gabonais promet de s’y rendre
Communiqué Orage violent à Franceville : le gouvernement gabonais promet de s’y rendre
Coronavirus au Gabon : point épidémiologique au 28 mai 2022
Covid-19 Coronavirus au Gabon : point épidémiologique au 28 mai 2022
Coronavirus au Gabon : point journalier du 6 février 2022
COVID-19 Coronavirus au Gabon : point journalier du 6 février 2022
Coronavirus au Gabon : point épidémiologique au 31 mai 2022
Covid-19 Coronavirus au Gabon : point épidémiologique au 31 mai 2022