Le militaire Brice Oligui Nguema et sa grande stratégie de conquête du pouvoir au Gabon

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Il suffit de passer en revue la méthode utilisée, la mise en place des institutions et de l’administration du chef de la Transition pour comprendre sa stratégie.

Même si comparaison n’est pas raison, la première sortie D’OLIGUI NGUEMA avait pour but d’annoncer la chute du pouvoir despotique Bongo-PDG et la création du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI). 

Ces annonces ont été illustrées par des mesures symboliques (arrestation de la Young Time, exhibition des sommes subtilisées au trésor public, mise en résidence surveillée du dictateur déchu), et des mesures réelles (annulation des élections, dissolution des institutions, disparition de la bipolarisation politique, etc.). 

L’objectif recherché a été atteint, l’effet recherché total, l’impact une euphorie auprès de la population.
Nous avons fait remarquer à un magazine international qui nous interrogeait sur une telle justesse et rythme accéléré d’actions que ce « coup d’État » était certainement préparé depuis longtemps, tout en soulignant notre étonnement que rien n’ait filtré sur sa préparation. Seul l’élément de la conversation d’Albert Ondo OSSA et Barro Chambrier a quelque peu laisser penser à ce scénario.

La leçon qu’on peut retenir jusque là est que l’arrivée du Général OLIGUI, comparativement à l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir en 2009, s’est passée sans effusion de sang, et avec la légitimité populaire. Ce qui signifie que le Gl Brice Clotaire Oligui ne recherchait aucune posture personnelle mais le salut du peuple gabonais, à l’inverse du fameux « fils » d’Omar Bongo qui était considéré par ses camarades du PDG comme un roi fainéant et lui contestaient le poste, de ses propres frères et sœurs qui lui contestaient la légitimité en interne, et du peuple gabonais qui continue à lui contester la nationalité gabonaise.

La suite dimanche prochain

Le débat est ouvert.

Par PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ INTERUNIVERSITAIRE DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

à lire aussi

Et si Ali Bongo s’attribuait aussi les fonctions de chef du gouvernement au Gabon ?
Proposition Et si Ali Bongo s’attribuait aussi les fonctions de chef du gouvernement au Gabon ?
Bazooka : Les mercenaires de la plume au Gabon
Lu pour vous Bazooka : Les mercenaires de la plume au Gabon
Karine Cécilia Arissani réagit à la cabale ourdie contre elle dans la presse gabonaise
Libre propos Karine Cécilia Arissani réagit à la cabale ourdie contre elle dans la presse gabonaise
Spécial élections : le peuple gabonais doit savoir que le pouvoir PDG n’a aucun respect pour lui
Texto Spécial élections : le peuple gabonais doit savoir que le pouvoir PDG n’a aucun respect pour lui