Mandji : Une gabonaise victime de violence conjugale succombe à ses blessures

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Dans le calme relatif de Mandji, un drame secoue la tranquillité de la communauté. Mireille Mindouli, une mère de famille gabonaise, a perdu la vie récemment des suites des violences infligées par son compagnon, Justin Guioula Goulouba, également connu sous le nom de Tchitcho. Cette tragédie a plongé la localité dans la consternation, mettant en lumière les défis persistants auxquels sont confrontées de nombreuses femmes dans des situations similaires.

L’histoire poignante de Mireille et Justin révèle une relation tumultueuse, marquée par la violence domestique et la dépendance à l’alcool et aux drogues. Malgré plusieurs années de vie commune et quatre enfants, dont un à naître, le couple vivait dans un environnement instable, rythmé par les querelles et les agressions physiques.

Le dénouement tragique survient lorsque Justin, trouvant Mireille dans un bar avec une amie, réagit violemment à son refus de rentrer à la maison. Les coups brutaux qu’il lui assène la laissent inconsciente, et il la ramène chez eux à l’aide d’une brouette. Malgré les tentatives pour obtenir des soins médicaux, Mireille décède des suites de ses blessures avant de pouvoir être évacuée vers un établissement hospitalier mieux équipé.

L’intervention des autorités locales a mené à l’arrestation de Justin Guioula Goulouba par les gendarmes, qui l’ont ensuite déféré devant le parquet de Mouila. Ce tragique événement souligne l’urgence de lutter contre la violence domestique et de fournir un soutien adéquat aux victimes dans les communautés les plus vulnérables.

à lire aussi

Coronavirus au Gabon : point journalier du 6 février 2022
COVID-19 Coronavirus au Gabon : point journalier du 6 février 2022
Pentecôte : dimanche 28 et lundi 29 mai fériés, chômés et payés
Communiqué Pentecôte : dimanche 28 et lundi 29 mai fériés, chômés et payés
Coronavirus au Gabon : point journalier du 8 février 2022
COVID-19 Coronavirus au Gabon : point journalier du 8 février 2022
CEP 2022 : 80,89% de taux de réussite au Gabon contre 53,81% en 2021
Résultats CEP 2022 : 80,89% de taux de réussite au Gabon contre 53,81% en 2021