Pourquoi Ali Bongo a nommé les gouverneurs du Gabon dans leur province d’origine ?

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Le gouvernement vient de procéder à la nomination des gouverneurs dans leur province d’origine. La pratique de nommer les gouverneurs dans leur province d’origine est ancienne, elle remonte même à l’Antiquité et a été utilisée dans de nombreuses cultures et sociétés à travers l’histoire. Cette pratique a été adoptée pour plusieurs raisons.

Tout d’abord elle ne l’est pas uniquement à cause des calculs électoralistes même si cette raison n’est pas à exclure.

Ces nominations peuvent être justifiées par le devoir de responsabilité qui incombe à chacun de ces gouverneurs pour faire gagner le candidat du pouvoir, ou pour prévenir ce qui pourrait arriver en cas de crise post-électorale.
Nommer des gouverneurs dans leur province d’origine peut aussi aider à établir une connexion plus forte entre le gouvernement central et la population locale. 

Les gouverneurs et les préfets peuvent être considérés comme des représentants du gouvernement central dans leur province d’origine, ce qui peut contribuer à renforcer le sentiment de loyauté envers l’État.

De plus, nommer des gouverneurs et des préfets dans leur province d’origine peut aider à assurer une certaine stabilité politique. Les gouverneurs et les préfets connaissent souvent bien la région où ils sont nommés et ont des relations avec les leaders locaux, ce qui peut faciliter leur travail et réduire le risque de troubles politiques.
Enfin, nommer des gouverneurs et des préfets dans leur province d’origine peut également contribuer à maintenir un équilibre entre les différentes régions d’un pays. 

En nommant des gouverneurs et des préfets dans leur province d’origine, le gouvernement peut éviter de favoriser une région par rapport à une autre, ce qui peut contribuer à réduire les tensions régionales et à promouvoir l’unité nationale.

Cependant, il convient de noter que cette pratique peut également présenter des inconvénients, notamment en ce qui concerne le favoritisme et le conflit d’intérêts potentiels. Par conséquent, le gouvernement peut choisir de nommer des personnes de l’extérieur pour certains postes de gouverneurs ou de préfets, afin d’apporter une perspective extérieure et une impartialité accrue.
Si vous avez d’autres raisons, le débat est ouvert.
Bonne journée à toutes les femmes.

PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

à lire aussi

2 urnes pour les 3 scrutins du 26 août au Gabon : Votre ficelle est trop grosse !
Elections 2023 2 urnes pour les 3 scrutins du 26 août au Gabon : Votre ficelle est trop grosse !
Decryptage Guerre en Ukraine : Seul sur sa pyramide du pouvoir, Poutine est fichu
Transition au Gabon : Il faut seulement restaurer la Constitution du 26 mars 1991 !
Refondation Transition au Gabon : Il faut seulement restaurer la Constitution du 26 mars 1991 !
Le Gabon et sa partie du peuple imbécile
Constat Le Gabon et sa partie du peuple imbécile