Supra Ligue Playoffs : Clash Time et Espoir BC l’explication finale

Publié le Par Daniel Dematsatsa - Mis à jour :

C’est l’affiche de la finale du championnat élite messieurs de la ligue de basketball l’Estuaire dénommé Supra Ligue.

Clash Time en deux manches

Le champion en titre s’est défait des représentants d’Awendjé sur deux des trois séries prévues. Si la première manche a été moins difficile, soldée par une victoire de 13 points d’écart. La seconde, quant à elle n’a pas été avec la joie de cœur pour les amis d’Edwin. Une rencontre très serrée et entrecoupée de bousculades qui ont poussé les hommes en noir à quitter l’aire de jeu.

Grâce au management de la présidente de la ligue, la partie a pu connaître son épilogue par une victoire dans la douleur des gars du coach Servais Allogho.

OGANDAGA plus fort qu’Ambourouet

La seconde affiche de ces demi-finales était une explication entre deux formations en l’occurrence Owendo 7.0 et Espoir BC managés par des anciens coéquipiers des ABC. Dans la première manche débutée au soir du vendredi 8 juillet, ce sont les jeunes de Bouber Ambourouet qui vont étaler toutes leurs classes et remporter leur unique manche 79 points à 62.

Blessé, mais surtout après avoir étudié le système présenté par les ambassadeurs de la commune dite 7.0, le coach Mick va revoir sa stratégie (laissant le jeu individuel pour une défense dans la bouteille) et poser une équation que le technicien et les siens auront du mal à décoder dans les deux autres séries.

À la deuxième confrontation du samedi 9 juillet 2022, les jeunes loups du duo Michael et Olivier vont remettre les pendules à l’heure (80-62) avec une victoire de part de d’autres.

Enfin le dimanche 10 juillet en fin d’après-midi dans l’ultime série, les coéquipiers de Junior Boukosso (dépositaire du jeu des gars du Charbo) vont prendre le contrôle de la partie dès le premier quart temps. De retour de la mi-temps, les choses ne changeront pas, les ducks et les contres des jeunes loups vont mettre fin aux espoirs de Tonny et sa bande regardant impuissamment la qualification s’envoler. Au coup de sifflet de Syno Essono, le score (83-52) est à l’acquis des poulains de Michaël Ogandaga.

Une finale qui promet}

Entre une formation de Clash Time expérimentée qui a su éviter un troisième match pour être un peu plus prêt physiquement d’une part et les jeunes loups aux dents longues, athlétiques et recadrés par un certain Lerry Essono d’Espoir Basketball Club d’autres part, la finale de ce jeudi 14 juillet s’annonce explosive sur une série aussi de trois confrontations.

à lire aussi

Le Pétro de Luanda remporte la 4e édition de la Basket-ball Africa League avec un record
Record Le Pétro de Luanda remporte la 4e édition de la Basket-ball Africa League avec un record
Didier Ibrahim Ndong annonce sa retraite et prend congé des Panthères du Gabon
Réaction Didier Ibrahim Ndong annonce sa retraite et prend congé des Panthères du Gabon
Coupe du monde féminine 2023 : une troisième sortie africaine infructueuse
Groupe G Coupe du monde féminine 2023 : une troisième sortie africaine infructueuse
Coupe du monde féminine 2023 : début timide pour la première représentante africaine
Groupe B Coupe du monde féminine 2023 : début timide pour la première représentante africaine