Tanzanie : Un jeune leader apporte de l’énergie propre à des villages

Publié le Par La rédaction d’LBVnews Gabon Matin - Mis à jour :

Né dans un village tanzanien sans électricité, Gibson Kawago a décidé de créer une entreprise produisant de l’électricité propre hors réseau pour des communautés comme la sienne. Ses succès lui ont valu d’être désigné comme l’un des Jeunes leaders des Nations Unies pour les Objectifs de développement durable (ODD).

M. Kawago est le fondateur et le directeur technique de WAGA, une entreprise qui produit des lampes solaires, des banques d’énergie et des mini-murs électriques. Ces produits aident les habitants des zones rurales à accéder à une énergie propre et abordable hors réseau pour l’éclairage et les solutions électriques, et les habitants des zones urbaines à faire face aux coupures d’électricité.

Actuellement, M. Kawago travaille avec la station de radio tanzanienne Wasafi FM, qui éduque plus de 13 millions de personnes à la résolution des problèmes numériques et à la sensibilisation aux nouvelles technologies.

Il s’est entretenu avec ONU Info lors du Forum des jeunes de l’ECOSOC 2023, qui s’est tenu à la fin du mois d’avril.

Il était difficile de communiquer avec le monde extérieur

« Comme il n’y avait pas d’électricité dans mon village lorsque j’étais enfant, ceux qui avaient un téléphone portable ne pouvaient pas le recharger lorsque la batterie était déchargée. J’emportais donc cinq à dix téléphones à bicyclette et parcourais une trentaine de kilomètres jusqu’à la ville la plus proche où il y avait de l’électricité.

Mais il fallait parfois deux jours pour recharger les téléphones, car il y avait une file d’attente. Il était donc très difficile pour les gens de communiquer avec le monde extérieur, mais nous n’avions pas le choix.

Cela m’a donné envie de trouver des solutions à ce problème, celui de vivre dans une communauté qui n’était pas connectée au réseau électrique. C’est pourquoi j’ai créé WAGA, mais nous travaillons avec les ONG et le gouvernement pour résoudre le problème ensemble.

La radio est puissante

J’ai décidé de m’impliquer dans Wasafi FM parce que la radio est puissante. On peut l’écouter dans les transports publics, à la maison ou sur son téléphone portable. Et aujourd’hui, nous pouvons diffuser des émissions en direct en ligne.

En ce moment, j’ai un segment quotidien de cinq minutes, où je partage des informations sur les dernières tendances en matière de technologie. J’aborde des sujets tels que la sécurité sur l’Internet, en expliquant comment les jeunes peuvent sécuriser leurs comptes de médias sociaux, car beaucoup d’entre eux ne savent pas comment s’y prendre. Je les informe également sur les attaques par ‘hameçonnage’ et sur la manière de se protéger contre les pirates qui tentent de voler leurs comptes.

Je leur explique donc comment sécuriser leurs comptes, mais aussi comment les familiariser avec les nouvelles technologies. Il y a tant de technologies auxquelles j’ai accès et que je connais. Mais les personnes qui vivent dans les zones rurales et qui écoutent la radio n’ont pas accès à l’Internet.

Nous savons où nous allons

Nous attendons souvent des patrons des grandes entreprises qu’ils changent les choses, mais nous pouvons aussi faire la différence. A WAGA, nous essayons également d’aider les gens à lutter contre le changement climatique en Tanzanie grâce à nos solutions d’e-mobilité.

Nous fabriquons des blocs d’alimentation, par exemple, qui peuvent transformer des motos ordinaires en motos électriques. Mais nous devons d’abord changer les mentalités. Ils doivent comprendre pourquoi il est important d’utiliser des vélos électriques et, pour cela, ils doivent être éduqués.

Les jeunes ont un grand potentiel pour changer le monde. Et, comme nous l’avons vu lors du Forum de la jeunesse, bien que nous venions d’horizons très différents, nous sommes unis dans notre objectif commun, à savoir la réalisation des Objectifs de développement durable.

Le monde est un chemin pour ceux qui savent où ils vont. Et nous savons où nous allons ».

à lire aussi

Les flux d’investissement vers l’Afrique ont chuté en 2022, rapporte le CNUCED
Rapport Les flux d’investissement vers l’Afrique ont chuté en 2022, rapporte le CNUCED
Sommet des trois bassins : discours du président de la transition du Gabon
Discours Sommet des trois bassins : discours du président de la transition du Gabon
Brice Clotaire Oligui Nguéma s’entretient à Malabo avec le président équatoguinéen
Visite Brice Clotaire Oligui Nguéma s’entretient à Malabo avec le président équatoguinéen
Togo : Ouverture du plus important forum sur la santé en Afrique pour relever des défis majeurs
Santé Togo : Ouverture du plus important forum sur la santé en Afrique pour relever des défis majeurs