Tournée sous-régionale : le président de la transition reçu par son homologue camerounais

Publié le Par Gabon Matin - Mis à jour :

Poursuivant sa tournée dans la sous-région Afrique centrale entamée depuis septembre dernier au lendemain de la mise en place du CTRI, le président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema s’est rendu ce 6 décembre à Yaoundé dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié, à l’invitation de son homologue Paul Biya, président de la République du Cameroun.

Accueilli chaleureusement à son arrivée avec des honneurs militaires dus à son rang, le chef de l’Etat a par la suite eu un tête-à-tête franc et fructueux au Palais de l’Unité avec son homologue Paul Biya, doyen des chefs d’Etat d’Afrique centrale. Au cœur de cette importante entrevue figuraient essentiellement, les objectifs et la feuille de route du CTRI ainsi que la consolidation et le développement de nouveaux domaines de coopération sur l’axe Libreville-Yaoundé.

L’actualité régionale, continentale et internationale, ainsi que la levée des sanctions contre le Gabon auprès des instances sous régionales telles que la CEEAC et l’Union Africaine ont également été évoquées au cours de ces échanges entre les deux autorités. Une rencontre chaleureuse qui s’est soldée par un échange de présents symboliques entre les deux chefs d’Etat.

Respectueux du principe de souveraineté des Etats et désireux d’améliorer la coopération entre le Gabon et le Cameroun, le président Paul Biya a rassuré son hôte du soutien et de l’accompagnement du peuple camerounais à notre pays durant le processus de transition. Il convient de noter que le Gabon et le Cameroun sont membres des deux communautés sous-régionales que sont la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Les deux pays ont mis en place depuis plusieurs décennies une commission mixte de coopération et signé un ensemble de partenariats dans les domaines culturel, économique, industriel, diplomatique et sécuritaire. Au nom du maintien desdites relations, nos deux Etats effectuent des consultations régulières en vue de les développer davantage. Par ailleurs, le chef de l’Etat a au cours de son séjour en terre camerounaise, devisé avec la communauté gabonaise venue en forte délégation.

Adressant ses vives félicitations au Président de la Transition pour le coup de libération opéré le 30 août dernier, la diaspora gabonaise du Cameroun a exprimé au chef de L’Etat sa volonté de participer à ce processus de restauration de notre pays, tout en évoquant les difficultés auxquelles elle est confrontée. Il s’agit notamment de la régularisation des situations administratives pour les fonctionnaires diplomates, de la réhabilitation de l’ambassade du Gabon au Cameroun, de l’octroi des bourses pour les étudiants ainsi que l’établissement d’une assurance maladie pour tous entre autres doléances.

Le président de la République y a prêté une oreille attentive et a rassuré ses compatriotes sur l’apport de solutions urgentes. Toutefois, Brice Clotaire Oligui Nguema a exhorté ses interlocuteurs à faire preuve d’exemplarité, de patriotisme et les a encouragés à contribuer à la construction du Gabon nouveau.

à lire aussi

Le monde a le devoir de « transformer les paroles en actes », déclare le chef d’ONU Climat à l’ouverture de la COP27
COP27 Le monde a le devoir de « transformer les paroles en actes », déclare le chef d’ONU Climat à l’ouverture de la COP27
De nouveaux vaccins permettront de lutter contre la résistance aux antibiotiques selon l’OMS
Rapport De nouveaux vaccins permettront de lutter contre la résistance aux antibiotiques selon l’OMS
France : L’ambassade du Sénégal dénonce « le racisme primaire » de Zemmour à l’encontre des Sénégalais
Réaction France : L’ambassade du Sénégal dénonce « le racisme primaire » de Zemmour à l’encontre des Sénégalais
RDC : Une association aide des femmes à devenir indépendantes grâce à l’agriculture
Reportage RDC : Une association aide des femmes à devenir indépendantes grâce à l’agriculture