Les salaires insolents de Sylvia Bongo et de son fils Noureddin enfin dévoilés !

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Appartenir à la famille régnante du Gabon vous donne droit à plusieurs avantages de naissance dont celui d’être riche à en mourir. Selon un membre du palais présidentiel contacté par la rédaction d’LBVNews, on sait désormais combien perçoivent chaque mois les membres de la famille Bongo au sein du palais présidentiel. Noureddin Bongo émarge toujours dans les livres du Trésor public à hauteur de 4 milliards par mois malgré n’avoir plus de fonction officielle.

La famille Bongo-Valentin se remplit bien les poches à la tête du Gabon. Selon plusieurs langues qui se sont déliées depuis les procès des BLA-boys et anciens serviteurs de la famille « présidentielle », Sylvia Bongo et son fils ont des salaires de superstars sans fournir le moindre effort. Chaque mois, la femme d’Ali Bongo perçoit 10 milliards de francs de l’Etat gabonais en guise de salaire.

Son fils, Noureddin Valentin qui n’est pourtant plus coordinateur des Affaires présidentielles, reçoit pas moins de 4 milliards par mois. De l’argent public qui s’ajoutent aux nombreux détournements déguisés avec soin dans les caisses de nombreuses sociétés publiques telles que Gabon Oil Company qui versait de lourdes sommes à la Première dame pour du vent.

Un enrichissement illicite sans fin qui se poursuit encore aujourd’hui depuis l’AVC d’Ali Bongo. La gourmandise de Sylvia Bongo et son fils ont quadruplé depuis laissant le pays entre les mains de rapaces assoiffés du moindre milliard se trouvant encore dans les caisses publiques gabonaises. Le tout sous le silence assourdissant du sénat, de députés, des institutions judiciaires qui applaudissent des deux mains ces travers.

à lire aussi

Coup d’Etat au Gabon : La France annonce la reprise progressive de ses activités militaires
Coopération Coup d’Etat au Gabon : La France annonce la reprise progressive de ses activités militaires
Communiqué final du conseil des ministres du Gabon du 23 février 2024
Communiqué Communiqué final du conseil des ministres du Gabon du 23 février 2024
Discours à la nation de Jean Ping du 19 février 2022
Discours Discours à la nation de Jean Ping du 19 février 2022
Tensions à Port-Gentil : quand la visite d’Oligui Nguema révèle le mécontentement populaire contre Tchango et Essonghé
Visite Tensions à Port-Gentil : quand la visite d’Oligui Nguema révèle le mécontentement populaire contre Tchango et Essonghé