Présentation de vœux 2024 : Discours d’Oligui Nguema aux forces de défense et de sécurité

Publié le Par Gabon Matin - Mis à jour :

Gabon Matin vous livre l’intégralité du discours du président de la transition, Brice Clotaire Oligui Nguema, prononcé devant les responsables des forces de défense et de sécurité du Gabon. Cérémonie qui a eu lieu à Libreville au palais présidentiel ce mercredi 3 janvier 2024 à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au couple présidentiel.

Madame le Ministre Délégué à la Présidence, chargé de la Défense Nationale ;

Monsieur le Ministre Délégué à la Présidence, Chargé de l’Intérieur et de la Sécurité,

Soldats Officiers Généraux,

Soldats Officiers,

Soldats Sous-officiers et militaires du rang,

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été fasciné par le métier des armes. Cette société bien organisée où règne l’ordre et la discipline, où l’on prône des valeurs morales et physiques telles que l’honneur, la fidélité, la loyauté, la camaraderie la bravoure, le courage et bien d’autres.

Autant de raisons qui ont guidé ma vocation au moment de faire un choix de carrière comme beaucoup d’entre vous.

Autant de raisons qui m’ont poussé à m’engager et à devenir ‘’un soldat’’.

Et si j’ai tenu à faire précéder vos catégories et appellations respectives du mot « soldat », c’est pour que nous n’oublions jamais, quel que soit notre grade, que nous avons un dénominateur commun : nous sommes tous des soldats avant tout.

A ce titre, il nous revient de manifester plus d’empathie pour la troupe. Il nous faut commander avec le cœur et pas avec les émotions.

Souvenez-vous que dans cette même salle, je disais au Chef Suprême des Forces de Défense et de Sécurité de l’époque que la force du système militaire repose sur la discipline et l’obéissance. Un bon militaire est d’abord celui qui sait obéir pour mieux apprendre à commander. Et le soldat incapable d’obéir n’est pas digne de commander.

Il est temps que chaque militaire prenne la mesure de cette citation et s’efforce au quotidien de la traduire en acte.

Officiers Généraux

Officiers

Sous- officiers

Militaires du rang

A l’occasion de cette cérémonie de présentation des vœux, j’éprouve un immense plaisir à retrouver, ma famille militaire, mes frères d’armes, mes compagnons de lutte pour la libération.

Permettez-moi de vous exprimer, à mon tour, mes vœux les plus sincères pour cette année 2024. Qu’elle soit marquée par la réussite de vos missions la préservation de la paix et de la stabilité de notre patrie.

Cet élan patriotique, les Forces de Défense et de Sécurité l’ont une de fois de plus démontré lorsque le 30 août/, elles se sont rassemblées au sein du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI) pour la défense des intérêts des populations.

Cet acte salvateur, apprécié et soutenu par le peuple gabonais, a redoré le blason de notre concept ‘’armée-nation’’.

Chers frères d’armes ,

J’ai porté une attention particulière à vos différentes interventions, et surtout aux nombreuses sollicitations que vous avez exprimées.

Permettez-moi de rappeler que depuis ma désignation à l’unanimité en qualité de Président du CTRI, Président de la Transition, Chef de l’Etat, j’ai érigé l’amélioration de l’outil sécuritaire comme un des objectifs stratégiques de mon programme.

A ce titre, plusieurs actions ont été menées afin d’améliorer le moral de la troupe, ainsi que les conditions de vie et de travail de nos vaillants soldats : les soldats de la liberation.

Je peux vous assurer que cette cure de jouvence n’en est qu’à ses débuts.

Elle se poursuivra et s’accompagnera d’une montée en puissance de l’ensemble des Forces

afin de renforcer l’efficience de notre outil de Défense et de Sécurité en tenant compte de l’émergence de nouvelles menaces.

Pour cela, l’objectif à atteindre est la transformation des Forces de Défense et de Sécurité par le biais d’une analyse profonde devant déboucher sur des orientations stratégiques et un contrat opérationnel adossé à une politique de défense clairement exprimée.

Mes chers frères d’armes,

Autant le coup de la libération du 30 août a redoré l’image des Forces de Défense et de Sécurité vis-à-vis de nos concitoyens, autant certains de nos agissements peuvent entacher cette confiance retrouvée.

J’attends donc de vous un plus fort attachement à la discipline qui est la force principale des armées. Je veux une armée fondée sur l’observation des lois et textes en vigueur, le respect des droits et des libertés des citoyens et capable de restituer leur appropriation du code d’honneur du militaire gabonais.

Brice Clotaire Oligui Nguéma / Gabonactu.com
Voeux-Oligui-Nguema-1.jpg

Brice Clotaire Oligui Nguéma / Gabonactu.com

Je vous enjoins, vous les plus gradés, de sanctionner avec la plus grande rigueur tous les agents qui se seront rendus coupables d’actes délictueux, conformément au Règlement de Discipline Générale des Forces de Défense et de Sécurité et aux lois en vigueur dans notre pays.

Je souligne avec insistance que la corruption est un des ennemis farouches du développement de nos Etats. C’est à vous militaires, de faire en sorte qu’elle ne constitue pas un obstacle pour la transition.

Pour cela, vous devez vous-même montrer patte blanche en luttant contre le racket et la mendicité.

Dans le même temps, j’instruis les différents commandements de multiplier et d’intensifier les activités militaires. Sortez de la monotonie du travail en caserne.

Je veux une armée présente sur les terrains d’entrainements et les champs de manœuvres, une armée qui s’illustre par des d’exercices inter armes afin que se consolide le concept de mutualisation des forces.

Aux services de renseignements, vous tenez une place très importante dans le dispositif sécuritaire de notre pays. Vous êtes mon principal outil d’aide à la décision. Ne vous contentez plus de la transmission d’informations brutes issues des sources ouvertes. Mais traitez et analysez pour faire de vos données une connaissance utile et anticipative.

Mes Chers frères d’armes,

Je voudrais clore cette intervention en vous renouvelant en retour, mes sincères vœux de paix, de bonheur et de plein succès pour cette année 2024. Puisse Dieu, l’Eternel des armées, vous accorder force et courage dans l’exécution de vos exaltantes missions.

Bonne et Heureuse année 2024.

« Honneur et Fidélité à la Patrie »

Je vous remercie.

à lire aussi

Plan d’action et feuille de route de la transition : Intégralité du discours de Raymond Ndong Sima
Déclaration Plan d’action et feuille de route de la transition : Intégralité du discours de Raymond Ndong Sima
Ambassade du Gabon en France : Brice Oligui sur le point de se débarrasser de Liliane Massala
Diplomatie Ambassade du Gabon en France : Brice Oligui sur le point de se débarrasser de Liliane Massala
Mort de Michaël Moussa Adamo : communiqué du gouvernement gabonais
Communiqué Mort de Michaël Moussa Adamo : communiqué du gouvernement gabonais
Le général Oligui Nguema reçoit les vœux de l’administration publique et des institutions de la transition
Cérémonie Le général Oligui Nguema reçoit les vœux de l’administration publique et des institutions de la transition