Le ministre des Finances et du Budget du Tchad chez Ali Bongo

Publié le Par Gabon Matin - Mis à jour :

Ali Bongo a reçu ce jeudi en audience Taher Hamid Nguilin, ministre des Finances et du Budget de la République du Tchad accompagné de Sanda Ildjima Badda Mallot et de Mamadou Gana Boukar respectivement secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères, secrétaire d’Etat au ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche scientifique et de l’innovation.

L’intéressé, porteur d’un message écrit du président du Tchad à son homologue gabonais est venu présenter la candidature par son pays au poste de secrétaire général du CAMES.

Le ministre tchadien a indiqué au chef de l’Etat gabonais que le général Mahamat Idriss Deby Itno, président du Conseil militaire de transition, est venu solliciter le soutien du Gabon et les orientations et conseils du président de la République pour la candidature du professeur Ali Souleymane Dabye, au poste de secrétaire général du CAMES dont l’élection aura lieu au cours de la session du Conseil des ministres de cette année.

A l’issue de cette rencontre, Ali Bongo s’est réjoui de cet entretien et a pris acte de la sollicitation de ses hôtes, qui s’inscrit d’une part dans le cadre des relations d’amitié et de fraternité entre nos deux pays, et d’autre part dans la dynamique instituée par nos deux Etats sur des consultations régulières.

à lire aussi

Ali Bongo échange avec la présidente de la commission de l’Union Européenne
Echange Ali Bongo échange avec la présidente de la commission de l’Union Européenne
Oligui Nguema rencontre la coordinatrice des Nations Unies pour des discussions fructueuses
Audience Oligui Nguema rencontre la coordinatrice des Nations Unies pour des discussions fructueuses
Délaissé par ses militants, Féfé Onanga menace de représailles un ancien membre du MPR
Menaces verbales Délaissé par ses militants, Féfé Onanga menace de représailles un ancien membre du MPR
Black-out électoral : le gouvernement gabonais suspend la diffusion de RFI et France 24
Suspension Black-out électoral : le gouvernement gabonais suspend la diffusion de RFI et France 24