Les toilettes transforment les vies, affirme l’ONU

Publié le Par Gabon Matin - Mis à jour :

A l’occasion de la Journée mondiale des toilettes, célébrée chaque année le 19 novembre, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a rappelé que les toilettes « transforment les vies », en préservant la dignité, en augmentant la fréquentation scolaire, en particulier des filles, et en améliorant la santé et la nutrition en empêchant la propagation des maladies.

Dans un message pour cette journée, le chef de l’ONU note que le monde progresse petit à petit pour ce qui est d’assurer des services d’assainissement pour tous et d’atteindre l’un des objectifs de développement durable.

Par rapport à 2015, 900 millions de personnes de plus ont accès à des services d’assainissement gérés en toute sécurité et 300 millions de personnes de plus ont été préservées de l’indignité de la défécation en plein air.

Le temps presse

D’immenses écarts subsistent cependant : des milliards de personnes sont privées de services d’assainissement sûrs. « Le temps presse : pour atteindre les objectifs à l’horizon 2030, il nous faut agir cinq fois plus vite  », a déclaré le Secrétaire général.

« Cette Journée mondiale des toilettes porte sur la nécessité d’accélérer l’action d’assainissement pour faire avancer tous les objectifs. Le monde doit répondre d’urgence à cet appel. Il nous faut une injection massive de fonds généralisée pour remettre les objectifs sur la bonne voie  », a-t-il ajouté.

Il a noté que sa proposition de plan de relance des objectifs au moyen de 500 milliards de dollars par an progresse, et il a exhorté les dirigeants à agir sans attendre pour en faire une réalité.

Un droit humain

« En cette Journée mondiale des toilettes, réaffirmons notre détermination à réaliser le droit humain de tous à des services d’assainissement sûrs, pour éliminer définitivement la pauvreté et l’indignité », a conclu le chef de l’ONU.

Cette année, le colibri est le symbole de la Journée mondiale des toilettes et de la Journée mondiale de l’eau en raison d’une légende selon laquelle il a aidé à éteindre un grand incendie en transportant des gouttes d’eau dans son bec. Il est un symbole puissant d’une action – aussi petite soit-elle – accomplie pour s’attaquer à un grand problème.

Le thème de cette année, « Accélérer le changement  », utilise le colibri pour inciter les gens à agir afin d’améliorer les systèmes d’assainissement.

à lire aussi

La violence et le harcèlement au travail touchent plus d’une personne sur cinq, selon l’OIT
Rapport La violence et le harcèlement au travail touchent plus d’une personne sur cinq, selon l’OIT
Soudan : les atrocités commises au Darfour il y a 20 ans risquent de se reproduire
Mise en garde Soudan : les atrocités commises au Darfour il y a 20 ans risquent de se reproduire
Guerre en Ukraine L’ONU en quête de 1,7 milliard de dollars pour l’aide humanitaire en Ukraine et dans les pays voisins
Il faut que les promesses d’aide à l’adaptation climatique pour les pays en développement soient tenues
Climat Il faut que les promesses d’aide à l’adaptation climatique pour les pays en développement soient tenues